Pourquoi je me suis intéressée aux réflexes archaïques ?

Dernière mise à jour : 2 mai

Partageant le même groupe de formation avec Paul Landon, dans la formation en allaitement instinctif, Biological Nurturing (BN) par Suzanne Colson, ce créateur de l'approche Intégration Motrice Primordiale (IMP) nous a parlé de l'univers des réflexes.

Cette découverte personnelle a été une vraie révélation.


A la publication de sa thèse, Suzanne Colson faisait déjà état d'une vingtaine de réflexes archaïques, en action pour la bonne réussite de l'allaitement. Depuis, elle en introduit un peu plus car les connaissances évoluent. Les réflexes archaïques répondent en grande partie aux questions que je me pose dans le cadre de ma profession, surtout lorsque je ne comprend pas certain comportement ou besoin des bébés.


Je vais vous raconter une histoire :


C'est l'histoire d'une petite fille qui n'a jamais été bien dans sa peau. D'abord, pas bien dans son corps, car elle a pris du poids, puis moquée par les autres.

Et le plus dur aussi, c'est qu'elle se sent nulle dans ce qu'elle fait car elle est

catégorisée comme élève moyenne, dyslexique, ne pouvant réussir les plus grandes ambitions qu'elle espérait.


Cette petite fille, c'est moi.


Mon électrochoc a été mon entrée dans mon rôle de maman. Cela a fait basculer ma perception de mon environnement. Et je suis loin d'être la seule à avoir vécue ces choses.


Nous avons TOUS des casseroles que l'on traîne.

Nous avons TOUS quelque chose qui nous bloque.  


Je me suis donc formée à l'approche IMP : Intégration Motrice Primordiale


L’Intégration Motrice Primordiale (IMP) est une approche éducative, ludique, simple et facile à comprendre qui permet d’identifier et d’intégrer les réflexes et mouvements qui sont encore présents afin que ces réflexes n'aient plus leur incidence dans nos vies. L'IMP est une des approches qui existe dans le monde pour intégrer les réflexes archaïques et mouvements primordiaux.


Pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter le site de l'IMP !




Loin donc de n’être qu’une affaire de muscles, le mouvement est au fondement de l’évolution du cerveau.  (Alamn Berihoz, neurophysiologie)

42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout