baby-200760.jpg

Réflexes Archaïques

"Avertissement : avant de commencer un programme d’inactivité physique, consultez votre médecin. Le mode de vie sédentaire est anormal et dangereux pour votre santé."

Frank Forencich

C'est quoi un réflexes archaïques ?

Les réflexes archaïques, dits primitifs, sont les échafaudages grâce auxquels les étapes du développement neuro-sensoriel et moteur de l’enfant peuvent être franchies avec succès les unes après les autres.

Pour la plupart, ces mouvements instinctifs sont voués à disparaître au cours des 3 premières années de la vie. Elles vont céder la place à de nouvelles acquisitions motrices qui vont permettre à l ‘enfant d’interagir de manière plus consciente avec ce qui l’entoure. 

baby-3548250.jpg

Pourquoi un accompagnement en réflexes archaïques ?

Beaucoup de personnes dépensent leur énergie à l’élaboration de stratégies posturales de compensation pour rechercher une sensation de sécurité : 

  • enrouler systématiquement leurs jambes autour des pieds de leur chaise 

  • s’asseoir à califourchon, une jambe repliée sous une fesse, 

  • tirer la langue pour faire du découpage ou attraper un ballon, etc.

La personne va solliciter certaines chaînes musculaires qui n’ont pas lieu d’être impliquées dans le mouvement requis. Ce sont autant de gestes automatiques ou parasites pour “verrouiller” ce corps qui intérieurement a envie de bouger comme lorsqu’il était bébé. Dans ces conditions, on comprendra que l’enfant pétri de mouvements intérieurs et soumis à des postures compensatoires n’aura pas accès à tout son potentiel d’apprentissage.

Il est essentiel de comprendre que la rémanence de réflexes primitifs constitue pour l’enfant ou l’adulte un stress corporel tel qu’il lui est très difficile de se consacrer pleinement à ses objectifs.

Les bénéfices d'un accompagnement

Parfois, certains réflexes ne parviennent pas à devenir des « autoroutes de neurones », à s’intégrer à la motricité volontaire, pour différentes raisons, toujours multi-factorielles (naissance médicalisée, césarienne, prématurité, handicap, manque d’éveil psychomoteur, immobilisations ou fractures, stress, etc.).

En ré-intégrant un réflexe, on constate une évolution dans les domaines émotionnel, intellectuel et moteur. On donne la possibilité de changer profondément et durablement pour avoir de nouveau accès à tout notre potentiel.

Avec la pratique régulière de mouvements rythmiques, les participants observent des changements majeurs:

  • L’insomnie, le sommeil, le manque d’énergie

  • Le stress, l’angoisse et l’anxiété

  • La fatigue et le sentiment d’épuisement

  • La capacité d’adaptation face au changement

  • La confiance en soi, l’estime et l’écoute de son rythme

  • Sentiment d’être désaligné, non centré, manque de connexion avec ses talents

  • Manque de concentration, défis d’attention ou d’impulsivité (TDA, TDAH)

Emprise de bébé
DSC_4140.jpg

L'accompagnement en réflexes archaïques

Afin de déterminer les exercices dont l’enfant ou l’adulte vont pouvoir bénéficier, une évaluation préalable de la présence de certains réflexes est faite.

  • Elle consiste dans un premier temps à un questionnement précis des parents et de l’enfant afin d’accéder à une meilleure compréhension de l’historique et des blocages rencontrés.

  • Des tests moteurs spécifiques sont ensuite proposés afin d’évaluer le niveau d’intégration de chacun des réflexes étudiés.

  • L’intégration sensorielle étant indissociable de l’intégration des réflexes, on observe également la présence d’hyper ou hyposensibilité sensorielle.

Que travaille-t-on en accompagnement ?

Le travail exercé en cabinet puis renforcé à la maison, consiste en des mouvements ou des pressions isométriques, balancements,  très spécifiques, effectués lentement : on fait reproduire les différentes étapes du schéma du réflexe non-intégré dans le sens du mouvement et dans son sens contraire. 

 

Grâce aux mouvements de base utilisés dans les différentes sphères, on améliore :

 

Sphère Corporelle :

  • Sa posture

  • La coordination de ses mouvements

  • On favorise sa détente

Sphère Émotionnelle:

  • Sphère Émotionnelle:

  • Son bien-être et ses émotions

  • Estime de soi, gestion du stress

  • Sa capacité à s’auto-réguler

Sphère Cognitive :

  • Ses apprentissages

  • Sa mémoire

  • Sa concentration

RA émotion physique cognitif.webp